14/06/2012

Suivez la flèche jaune

2012 - Compostelle027b.jpg

20 mai 2012 - quelque part entre Fonfria et Triacastela

12/06/2012

L'église au milieu du village

2012 - Compostelle024b.jpg

20 mai 2012 - quelque part entre Fonfria et Triacastela

Couleur pierre

2012 - Compostelle023b.jpg

20 mai 2012 - quelque part entre Fonfria et Triacastela

Témoin par delà les siècles

2012 - Compostelle019b.jpg

A l'entrée d'un tout petit village, un chataigner multiséculaire regarde du haut de ses vieilles branches toujours vivantes, des générations de pélerins en route vers St Jacques. Ceux de notre époquent suivent les flèches jaunes.

20 mai 2012 - quelque part entre Fonfria et Triacastela

Perdu

2012 - Compostelle010b.jpg

20 mai 2012 - quelque part entre Fonfria et Triacastela

Lambeau de brume

2012 - Compostelle005b.jpg

20 mai 2012 - quelque part entre Fonfria et Triacastela

Espagne dans la brume


18 mai 2012 - 1ère étape : Ponferrada - Villafranca del Bierzo. 
23km c'est un peu beaucoup pour un tout premier jour de marche. Surtout quand on l'entame à 13h, à peine sorti du bus après une bonne vingtaine d'heures de voyage depuis la Belgique. Mais il y a un petit soleil bien agréable et un souhait de ne pas prendre de retard : cette fois, il faut arriver au but dans les délais appartis. Le chemin quitte la grande ville de Ponferrada par une grand route asphaltée, toute droite et fort fréquentée. Je ne parviens pas à me souvenir d'avoir pris cette route en 2008. Pourtant, c'est bien un étape déjà faite en 2008. Lorsque les flèches indiquent de quitter la route pour monter au milieu des vignobles, le paysage réveille enfin ma mémoire : c'est là que j'avais pris une photo de vignes, là où je m'étais arrêtée pour une pause midi, là où j'avais rencontré un jeune couple de québécois,...   C'est un peu étrange de remarcher sur le passé. La même "albergue" qu'il y a 4 ans. Rien ne semble avoir changé, si ce n'est bien sûr les gens qui sont différents. Le départ "en trombe" se paie de suite par un bon mal au pieds.

19 mai 2012 - étape 2 : Villafranca del Bierzo - O'Cebreiro
Il y a plus de 28km pour atteindre cet objectif mais j'attends cette étape avec impatience. Elle marque l'entrée en Galice. C'est aussi un bout de chemin mythique, avec la longue montée à 1300m jusqu'au petit village de pierre, perdu dans le paysage. Le temps s'est mis au gris et à la bruine. A la sortie de Villafranca, je choisis le chemin de la crête, bien plus joli que la route, plus fatiguant aussi. Pas trop de monde et un beau paysage avec vue sur la vallée et parfois au milieu des bois. Ensuite, une longue descente (je hais les descentes) et on retrouve la route... et un flot incroyable de marcheurs. Gris, mal aux pieds et mauvaise humeur à cause de tout ce monde qui trouble mon besoin de tranquilité : pas de photos du tout.

Un pélerin japonais pérégrine avec un chapeau pointu. Il pense s'arrêter avant O'Cebreiro mais je continue à le rencontrer après chaque village : les auberges sont pleines. Des éclaircies entre les averses ouvrent le paysage sur de magnifiques vues. Le chemin monte et monte. A l'horizon, le ciel se fait de plus en plus noir. J'arrive enfin au sommet... déception : O'Cebreiro était sans doute un petit village perdu, mais est devenu un lieu de tourisme bien fréquenté. Il y a des cars touristiques stationnés, le centre est plein de restos, cafés, hotels et boutiques de souvenirs. Je cherche l'auberge mais avant d'avoir pu y arriver, le ciel noir éclate et jette violemment quantité de grêlons. On est plusieurs à se réfugier dans le premier café venu, puis à repartir une fois l'averse un peu calmée, vers l'auberge. Mais voilà, il est déjà tard et l'auberge est complète...  c'est tout... débrouillez-vous.  Dans le village, tout est plein, même les hôtels et les chambres d'hôtes. Il continue à pleuvoir. Le cafetier très gentil tâche de téléphoner dans les auberges des villages avoisinants, mais il semble bien qu'elles sont complètes elles aussi. Finalement, la seule et unique solution, à moins de marcher encore de longs km dans la nuit tombante et sous la pluis glaciale qui s'est remise à tomber, la seule solution trouvée donc est de partager un taxi à 5 pour le premier endroit où il y a encore de place dans une auberge. Voilà. Un saut de 12km jusqu'à Fonfria. Il me manquera un bout de chemin. Je suis aussi plus loin plus rapidement que prévu. Je vais couper les étapes différemment, en m'arrêtant dans de plus petites places.

 

20 mai 2012 - étape 3 - Fonfria -Samos - une petite vingtaine de km.
Départ au petit matin dans la brume. Le ciel s'ouvre avec le lever du soleil, faisant la place à un peu d'inspiration photographique : premières images 2012.

2012 - Compostelle002b.jpg

17/05/2012

Quand partir est aussi mettre un point final

Pour la 6e fois, Nautilus lève l'ancre pour achever un chemin entamé 10 ans auparavant, en 2002.

Un bon 200km à pied, c'est ce qui sépare encore le point d'arrivée 2008 à St Jacques de Compostelle.  Cette fois, j'achève le "Camino" pour de bon.

Pas de voyage "technologique - pc - tablette - smartphone". Il n'y a rien avec moi que quelques vêtements, trousse de secours, un bon vieux livre et.. bien sûr, mon appareil photo. Mais, si des points Internet se trouvent sur mon chemin, ce qui sera probablement le cas, je ne manquerai pas de mettre ici mes impressions, étape par étape.

A bientôt.

28/04/2012

Petite histoire d'un grand voyageur

Ce jour-là, je recevais un coup de fil de C., 76 ans aujourd'hui même.  Il venait de rentrer à Liège.  Il faut dire que je commençais à m'inquiéter : les dernières nouvelles que j'avais reçues de lui dataient d'il y a 3 mois : une carte postale d'Argentine, les chutes d'Igazu, pour la nouvelle année.  Mais, après plusieurs mois, il était enfin de retour et me contactait pour que nous puissions aller souper ensemble.

Deux semaines plus tard, nous nous retrouvions dans un petit resto africain de Liège.  Il me donne une explication, très normale pour lui, de son absence prolongée : son avion de retour d'Argentine faisait un stop à Madrid.  Mais voilà, à peine descendu, il s'était rendu compte qu'il faisait à peine 2 ou 3 degrés.  Du coup, il avait abandonné sa correspondance et acheté illico un aller simple pour le Maroc.  C'est clair, il y faisait nettement plus chaud.  Ce n'est que deux mois supplémentaires plus tard, qu'il s'était décidé à prendre, cette fois un bus pour rentrer en Belgique.

Coup de chance qu'on ait pu trouver une date pour se voir.  En effet, à peine une semaine après son retour, un ami l'avait invité.  Tandis qu'il lui montrait comment on réservait si facilement des vols via Internet, ils sont tombés sur une belle promotion pour un vol à destination de la Chine.  Ni une ni deux...  Dès la semaine prochaine, C. sera à nouveau à l'autre bout du monde... mais pas plus de 3 mois, me précise-t-il, car il n'y a plus d'autres pages libres sur mon passeport...

11:36 Écrit par Nautilus dans Entre 2 balades | Lien permanent | Commentaires (5)

31/03/2012

L'appel du printemps

En soleil ou dans la grisaille, inexorablement le printemps s'installe. 
Quelle chance de vivre dans un lieu qui offre quatre saisons de caractère.

_MG_5586bis.jpg

Kracovie et la page hiver sont tournées. La prochaine balade semble encore loin.  Alors, faisons un petit saut arrière direction Bolivie. 

17:26 Écrit par Nautilus dans Entre 2 balades | Lien permanent | Commentaires (1)

23/03/2012

Une nuit à Kracovie (4)

2011-2012 - Krakow283bis.jpg

Une nuit à Kracovie (3)

2011-2012 - Krakow285bis.jpg

Une nuit à Kracovie (2)

2011-2012 - Krakow276bis.jpg

Un vin chaud sur le marché de Noël de Kracovie - janvier 2012

Une nuit à Kracovie (1)

2011-2012 - Krakow271bis.jpg

Marché de Noël sur la grand' place de Kracovie - janvier 2012

22/03/2012

Quand les anges passent

2011-2012 - Krakow261bis.jpg

Kracovie - janvier 2012

et Dieu créa...

2011-2012 - Krakow240bis.jpg

Vitrail "art nouveau" de Stanislaw Wyspianski - église des Franciscains - Kracovie - janvier 2012

11/03/2012

Plafond musical

2011-2012 - Krakow282bis.jpg

"Hard Rock Café" - Kracovie - janvier 2012

... et une pierre qui roule

2011-2012 - Krakow246bis.jpg

Dans les couloirs du "Goodbye Lenine Hostel" - Kracovie - janvier 2012

Quatre garçons...

2011-2012 - Krakow248bis.jpg

Dans les couloirs du "Goodbye Lenine Hostel" - Kracovie - janvier 2012

Goodbye Lenine Hostel

2011-2012 - Krakow249bis.jpg

Dans les couloirs du "Goodbye Lenine Hostel" - Kracovie - janvier 2012

04/03/2012

Mille fenêtres

2011-2012 - Krakow232bis.jpg

2011-2012 - Krakow231bis.jpg

2011-2012 - Krakow230bis.jpg

Karcovie - 3 janvier 2012

29/02/2012

une visite de nuit (6)

2011-2012 - Krakow221bis.jpg

23/02/2012

une visite de nuit (5)

2011-2012 - Krakow213bis.jpg

Vue de la rampe conduisant au château Wawel - Cracovie - 2/01/2012

19/02/2012

une visite de nuit (4)

2011-2012 - Krakow215bis.jpg

Château Wawel - Cracovie - 2/01/2012

18/02/2012

une visite de nuit (3)

2011-2012 - Krakow260bis.jpg

Rynek Glowny - Cracovie - 3/01/2012

une visite de nuit (2)

2011-2012 - Krakow257bis.jpg

Wieza Ratuszowa, le beffroi - Cracovie - 1/01/2012

une visite de nuit

2011-2012 - Krakow197bis.jpg

Wieza Ratuszowa, le beffroi - tout ce qui reste de l'ancien hôtel de ville du XIVe siècle, sur la place principale de Cracovie - 1/01/2012

17/02/2012

Quand le soir tombe

2011-2012 - Krakow203bis.jpg

Cracovie - vue du clocher de la cathédrale - 2/01/2012

Entre deux rues

2011-2012 - Krakow196bis.jpg

Quartier Kasimierz - Cracovie - 1er janvier 2012

12/02/2012

Mettre des couleurs sur le gris

2011-2012 - Krakow194bis.jpg

Cracovie - quartier Kazimierz - 1er janvier 2012