23/05/2008

Bleu encore

_MG_1942b

Poblaciòn de Campos  -  26 avril 08.  
Comme une grande main dans le ciel

23:35 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arbres

22/05/2008

Plus bleu...

_MG_1963b

Poblaciòn de Campos  -  26 avril 08.  

23:02 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

20/05/2008

Entre les branches

_MG_1932b copie

Poblaciòn de Campos  - ermita de San Miguel - 26 avril 08.  
à l'abri d'un sous-bois, mais baignée de soleil.

23:36 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

Suivez la flèche jaune...

_MG_1930b

Poblaciòn de Campos  - entrée du village - 26 avril 08.  

premier stop, première "albergue"

22:56 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

17/05/2008

En route.

_MG_1926b

En quittant Fromista - 26 avril 08.  
    
  14h40. Le bus me dépose au centre de Fromista.  C'est comme si le temps s'était arrêté depuis l'an dernier, le même soleil, les tours de la magnifique église romane et celle de l'église plus récente avec ses nids de cigognes, les pélerins qui flânent autour du gîte, ou plutôt de l'albergue' ou prennent une bière fraîche au café local.  Un espagnol qui est descendu du bus avec aussi un sac à dos, semble refaire le même chemin en arrière.  Effectivement, comme moi, il marche jusqu'à la porte de l'albergue, fouille son sac pour enfiler ses chaussures de marche, hésite un peu : faut-il loger ici ou marcher un peu ?   Pour moi le choix est rapide : je connais la place; autant se mettre immédiatement dans l'ambiance.  La prochaine albergue n'est qu'à 5km.  Reste à espérer qu'il y a de la place.   Les premières bornes préfigurent ce qui nous attend pour cette portion de chemin : des campagnes mais aussi pas mal de sentiers qui longent la route. Des vieilles chaussures abandonnées avertissent les pieds non entraînés...
  Qu'importe.  Ca y est, je suis sur le Chemin. 

_MG_1928b

16:05 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

16/05/2008

Pont

_MG_1915b

Palencia  - pont romain - 26 avril 08.  
  

00:15 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pont

14/05/2008

Sur les bancs publics...

_MG_1902b

Palencia  -  avril 08.
  
  Autour de la place principale de la ville, la plupart des bancs sont occupés et le plus souvent par des personnes âgées, qui se retrouvent pour papoter, pour lire leur journal, pour regarder les enfants qui parcourent toute la place en jouant .  Une pensée me vient en les voyant : où sont donc les enfants et les aînés dans nos villes belges ?  Si peu nombreux qu'ils disparaissent dans notre paysage...  Sans doute les enfants sont-ils devant leur console de jeux et les vieux, devant la tv, enfermés dans leur "résidence".  L'Espagne me semble soudain réserver une place tellement plus naturelle à toutes les générations.  J'ai beaucoup de mal à croire que ce ne serait uniquement qu'une question de soleil...

_MG_1908b

22:40 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (1)

11/05/2008

Palencia (2)

_MG_1897b

Palencia  -  avril 08.
  
  Fenêtres et reflets de fenêtres se superposent en un étrange damier de transparences.

23:55 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fenetres

Palencia

_MG_1917b

Palencia  - avril 08.
  
  Eglises sur églises - cloches apparentes, clochers plats ornés de leurs nids de cigognes - soleil généreux.

23:46 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2008

Avant de prendre le chemin

_MG_1892b

Palencia  - devant la cathédrale - avril 08.
  
  Le bus venant de Belgique me dépose à Palencia.  Il y a quelques heures avant de prendre la correspondance pour Fromista.  Voilà un beau point de départ pour ce nouveau voyage.

23:31 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

06/05/2008

Ponferrada

Voila.  Dernier stop avant de rentrer une fois encore.  C'est toujours un petit brin d'émotion de quitter le chemin, ceux qui ont marché en meme temps, avec qui l'on a partagé les dortoirs, les repas, les conversations, imaginer qu'ils continuent à l'instant même et que, moi, il va me falloir reprendre la route motorisée du retour.  Et pourtant, l'an prochain, un nouveau départ, cette fois pour le dernier bout.  Dans le fond, c'est un peu comme la vie, des histoires qui débutent, qui se vivent, puis se terminent et d'autres qui vont venir.

Il reste une dermiere nuit dans l'immense auberge de Ponferrada, une visite de la ville sous un soleil mordant, une ultime marche de 2-3 km à travers la ville jusqu'à la station de bus.

Le point final 2008 aura été mis à Villafranca del Bierzo.  La montée en Galice sera pour l'an prochain.  Le récit photographique de tout ça ne va désormais pas tarder.  A très bientôt donc...

16:39 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2008

Villar de Mazarife

Nom quelque peu exotique pour un autre village, un peu perdu au milieu de la meseta, mais pas pour les pélerins randonneurs qui viennent des 4 coins du monde, reposer leurs pieds avant Astorga.  Au moment où j'écris ces quelques lignes, d'ailleurs, à l'Albergue de Jesus (ça ne s'invente pas), un groupe international qui s'est constitué au hasard de la marche et des rencontres, chante de tout coeur et très faux, quelques standards anglophones, aidés par le vin que nous avons tous partagé. Je gage d'avance que certains auront un peu de mal à se lever pour l'étape suivante.

Au programme : Hospital de Orbigo, pour les plus fatigués (15km), Astorga pour les autres (31km).  Poussée par les invisibles impulsions de ceux qui sont en intinérances, c'est la seconde alternative que je me réserve, si toutefois les pieds partagent cet avis.

A plus pour d'autres hasards informatiques.

22:38 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (1)

28/04/2008

San Nicolas del Camino

San Nicolas del Camino... Un petit village de rien du tout - (plusieurs centaines d'hirondelles et oiseaux divers, un magnifique nid de cigognes occupe et) 50 maisons grand maximum, les 3/4 sans personne ou à vendre et, un gîte, qui voit s arrêter sans doute une bonne vingtaine de marcheurs-pélerins chaque jour.  Comme beaucoup, le village survit sans doute grâce au passage du Camino sur ses terres.  Un lieu tout perdu avec pourtant, nul n'arrête la modernité, un poste Internet tout à fait opérationnel.

34km faits aujourd'hui, sous en temps d'abord incertain, puis tout à fait franchement ensoleillé quoiqu'un peu frais et venteux.  Chaque chose a son prix.  Le vent était sans doute aujourd'hui, celui de la fuite des nuages.    Le chemin chemine à travers la campagne, parfois, souvent, à coté d'une route, mais toujours au milieu d'un paysage tout plat, d'un horizon immense au loin duquel on aperçoit les silhouettes des montagnes cantabriques encore enneigées, des champs à cette saison, tout verts ou tout terre (en été, c'est clairement tout jaune et tout sec), des petits nuages blancs cotonneux qui défilent sans se lasser.

Quand tout va bien pour marcher, on a inévitablement envie d'aller un peu plus loin... d'où l'étape un peu plus longue que prévue.  Mais bon, tant que les pieds sont toujours d'accord...  A ce train-là, je vais finir par arriver à Santiago sans m'en apercevoir ;-)

Peut-être des nouvelles nouvelles lorsque je serai à Leon ?  En tout cas, l'appareil photo travaille sans relâche pour un récit visuel.

19:45 Écrit par Nautilus dans 2008 - vers Compostelle | Lien permanent | Commentaires (1)