23/01/2012

Oswiecim

2011-2012 - Krakow057bis.jpg

A une bonne soixantaine de la ville de Cracovie, une visite obligée, un dû à la mémoire du lieu, de l'humanité, des milliers de personnes qui y on laissé la vie : Oswiecim, mieux connu sur son nom germanisé : Auschwitz et son proche voisin Brzezinka - Birkenau.
Pour ne pas oublier de garder les pieds dans la réalité de la dualité humaine, pour se rappeler où mène de la haine de l'autre : à la perte de sa propre nature humaine.

22:45 Écrit par Nautilus dans 2011-2012 - Pologne - Carcovie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : noir et blanc

Commentaires

Il n'y a jamais de visite obligée....il ya ceux qui acceptent de se souvenir....et les autres qui s'en foutent .
Ce ne sont pas des milliers....mais bien plus ...beaucoup plus...plus d'un million d'humains s'envolèrent en fumée. Des juifs, des tziganes..peu sont revenus de ces camps de la mort ...ne jamais oublier....que jamais cela se reproduise.

Jamais .

Écrit par : *MeL* | 26/01/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour ton passage et ton message, MeL. C'est clair que la question te touche et que certains ont tendance à la prendre comme un fait historique lointain qui s'estompe. Malgré tout ce qu'on a déjà pu entendre ou voir sur le sujet, une visite sur place rend l'horreur infiniment plus présente et concrète.
- Oui, dans nos pays, chacun est libre d'aborder la question comme il l'entend. Personnellement, je considère cette visite comme une obligation morale. (Obligation ne voulant pas automatiquement dire nécessité de faire quelque chose de déplaisant contre son gré).

- Bien sûr je sais qu'environ 6 millions de personnes ont été exterminés par les nazis. Mais pas tous à Auschwitz. D'où le terme "milliers". J'aurais pu dire "dizaines de milliers". Ca aurait été plus juste.

Écrit par : Nautilus | 26/01/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.