17/12/2009

Beware of horses

14 juillet 2009 - au petit matin, il fait plutôt frais et venteux.  Une fois la tente repliée, je me retrouve à attendre le bus pour Landmannalaugar et le départ du trek.  Le premier bus venant de la capitale qui s'arrête est plein comme un oeuf...  Mais les islandais connaissent leur affaire : un second bus ne tarde pas à passer : pas question de laisser un touriste sur le bord du trottoir.  Celui-ci est tout vide et se remplira lui aussi au fil des arrêts.  J'ai hâte de nature et d'un peu de solitude...  Pour cette dernière, il semble bien qu'il va falloir encore attendre, vu le monde qui part pour la même destination... 

Ralentissement intempestif en chemin, pour laisser traverser un groupe de petits chevaux mi-sauvages


_MG_7165b

22:14 Écrit par Nautilus dans 2009 - Islande | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.