03/12/2009

Nouveau hoquet


_MG_7124b


Une bulle bleue se forme à nouveau et, au milieu, une colonne de petites bulles blanches grimpe avant de jaillir vers le ciel - 
13 juillet 2009.


_MG_7125b


_MG_7122b

Comment ça marche ?  Bien, il faut une source d'eau chaude ou une zone d'infiltration de l'eau, en profondeur, à proximité du magma.  Celui-ci chauffe son visiteur liquide qui en devient tout gazeux.  Au-dessus, l'eau, plus froide, subit une pression croissante de la part de sa voisine transformée.  Celle-ci, devenue intenable se projette une grosse colonne de bulles à toute vitesse vers la sortie, entrainant toute l'eau avec elle.  Le conduit ainsi soulagé peut à nouveau se remplir et le cycle se poursuivre.

 

23:24 Écrit par Nautilus dans 2009 - Islande | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Etonnant ! Mais ce site me paraît bien (trop) fréquenté !

La grosse blulle bleue (photo du dessus) me fait penser à un délicieux film de science-fiction des années 50, "The Blob" : une grosse masse d'origine extraterrestre, avance, pâteuse, vers les humains, qu'elle absorbe et digère ;o))

Écrit par : nuages | 04/12/2009

Répondre à ce commentaire

Oui, en effet, il y a beaucoup de monde à cet endroit. Tous les voyages organisés prévoient d'y passer. De plus, ce n'est pas très loin de la capitale. Si l'on ajoute que la "bonne" saison est très très courte, l'on comprend que le lieu concentre à peu près tout ce qu'il y a de visiteurs à cette période. Il y a sûrement moyen de voir ça plus en solitaire, mais alors il faut sûrement revenir en hiver .. et là, pas sûr qu'on y verrait quelque chose, dans la nuit boréale !

Ce n'est pas très gentil pour le geyser de le comparer au "Blob" !!! Puis, c'est clair, il ne se déplace pas, lui ! Néanmoins, il convient aussi de rester à bonne distance.

Écrit par : Nautilus | 07/12/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.