08/03/2009

La montagne dans la mer

La route qui me ramène vers la côte ouest, passe par un col à plus de 1000m.  Au fur et à mesure que l'on monte, la neige fait son apparition sur les bas côtés, puis sur timidement sur la route...  Tout juste à la limite, heureusement : la voiture de location n'est pas du tout équipée pour rouler sur la neige.  L'arrivée à Porto se fait dans le noir.  C'est en principe, un station touristique fort fréquentée, mais là, il n'y a qu'un seul et unique hôtel d'ouvert.  Il y fait un peu froid (ils ont la fâcheuse manie de laisser la porte ouverte) et un peu plus cher, mais il n'y a pas vraiment le choix.  En face, un pub, ou en tout cas, qui se qualifie comme tel, permet de casser la croûte confortablement (à condition de se lever à chaque client, qui sort et qui, inévitablement, laisse aussi la porte ouverte.  Décidément !)  Ce n'est que le lendemain que la côte se laisse découvrir.


_MG_4788b 

Porto est un village coupé en deux par la rivière .  Porto nord, c'est l'endroit où se concentrent les hôtels et restaurants.  Une fois passé le pont, l'on atteint Porto sud, son port de pêche et sa plage.  Le tout est niché dans un foisonnement de roches de granit rouge/orange, le long d'une côte aux falaises à pic.
Porto - 29 décembre 2008.
 

10:46 Écrit par Nautilus dans 2008-2009 - Corse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.