23/12/2007

Je n'aime pas Noël

Je n'aime pas Noël.

Les musiques qui dégoulinent des magasins, des échoppes, des rues et même des radios avec force clochettes et pa rapa pam pam, les inévitables loupiotes qui s'accrochent à tout ce qu'elles trouvent sur leur passage, portes et fenêtres, arbustes, pots de fleurs, brouettes et autres vélos décoratifs en clignotant en coeur et en couleurs, les vitrines, les maisons, les marchands ou les passants affublés de couvre-chefs pointus blancs et rouges, tout conspire contre vous pour vous amollir, vous bêtifier le coeur puis vous tirer à toutes forces vers votre enfance. nautilus28

C'est alors que, soumis au mouvement, prisonnier de ce fatras, vous vous prenez à repenser à tous ces regards enchantés qui étaient les vôtres et qui vous rendaient aveugle, enfant, à toutes les mochetés du monde réel – à repenser à tous ces espoirs auxquels il a fallu renoncer, à tous ces rêves qui vous habitaient et dont il a fallu faire le deuil au cours de votre vie d'adulte. Les Fêtes sont là pour vous montrer tout ce que vous avez perdu.

Alors pour ne pas trop y penser ou alors parce qu'on se laisse gruger, on parle de "féérie de Noël" et l'on cherche dans l'illusion des scintillements factices, chansons de Noël rose bonbon et discours dégoulinants d'angélisme, à oublier l'adulte que nous sommes devenus, pour jouer à l'enfant que nous ne serons jamais plus.

17:23 Écrit par Nautilus dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

c'est bien écrit...mais je ne suis pas d'accord avec toi...
J'adore retrouver cette partie d'enfance que je n'ai pas tout à fait lâchée... je n'ai renoncé à rien et je rêve toujours autant... c'est ce qui me fait avancer... noël m'aide à reprendre force pour l'avenir en me permettant d'être bien ancrée dans mes racines... çà ne m'empêche pas de grandir...
Meilleurs voeux pour 2008.Passe de belles vacances et continue à faire de si belles photos pour ceux qui ne peuvent s'évader..
Amitiés
Christine

Écrit par : Christine | 31/12/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.